Return to site

Les carrieres de chambralles

Site de grand intérêt biologique

Cet ensemble de carrières contiguës entaille le haut du versant droit du vallon du ruisseau du “Fond de Longuègne”, presque à son débouché dans la vallée de l'Amblève. Le site débute à une centaine de mètres de l'Amblève. Classée depuis 1976, ces carrières de grès famennien de la Formation d'Evieux (grès en partie calcareux) s'étendent en rive gauche de l'Amblève, entre Comblain-au-Pont et Aywaille, plus précisément à gauche de la route montant du pont de Martinrive jusqu'au hameau de Chambralles.

Elle comprend plusieurs longues excavations boisées aux parois presque verticales, séparées par des crêtes étroites. Les haldes, très abondantes, forment des pentes d'éboulis instables plus ou moins ouverts. La flore est très riche et en raison de la nature du terrain, on y rencontre côte-à-côte des espèces calciphiles et acidophiles. L'un des trésors botaniques est la moutarde giroflée (Coincya monensis subsp. cheiranthos), une crucifère rarissime des rochers siliceux.

Les secteurs les plus ouverts hébergent au moins quatre espèces de reptiles et présentent un intérêt entomologique remarquable. Les lambeaux de pelouses pionnières qui ont subsisté suite à l'exploitation des haldes et à l'embroussaillement sont gérés par des bénévoles dans le cadre du PCDN d'Aywaille. Il s'agit d'un site particulièrement apprécié et fréquenté par les promeneurs.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly